Un atelier Oudropo,, se tiendra le mercredi 10 janvier, 12h30-14h, heure Montréal/18h30-20h, heure Paris, à l’UQAM, salle N-7050 (Pavillon Paul-Gérin-Lajoie, 7ème étage, entrée angle St Denis/René Levesque)

Un atelier Oudropo,, aura lieu le jeudi 25 janvier à 14 h à l’IRJS en salle des professeurs à Paris.  Tous les chercheurs, doctorants, titulaires ou simples curieux sont les bienvenus.

Ordre du jour :

– le point sur les expos et évènements à venir

– Quelques suggestions de contraintes à réaliser en toute liberté, avant la séance ou sur place :

1.- Contrainte dite du subterfuge (Valérie-Laure) : faire un article de loi, voire mieux de déclaration solennelle, pour donner l’impression de tenir compte d’un problème (ex biodiversité, réchauffement, glyphosate, etc.) tout en en tenant pas vraiment compte.

2.- Contrainte dite Michel Boudot : commencer un texte par « il est très difficile aujourd’hui d’être contre … » choisir ensuite quelque chose de peu défendable comme les “sectes”, par exemple, et essayer d’argumenter

3.- la Contrainte « voilà », une présentation juridique qui se termine par « voilà »

4.- Contrainte « sous réserve de (conventions internationales)» «nonobstant » « sans préjudice » « sauf »

5.- Contrainte « désir » rajouter dans les codes (seulement 7 occurrences pour le moment, peut-être un concept juridique de désir ?)

4.- Réflexions sur la faisabilité de la contrainte du lougaroudropo et la contrainte de la fermentation (Mark Antaki)

Si vous avez des idées de contrainte n’hésitez pas à nous les indiquer. 

Organisé par Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; Institut catholique de Lille ; Université de Genève, Faculté de droit, Centre d’étude, de technique et d’évaluation législatives
Adresse
Ouvroir de DROit POtentiel (atelier OUDROPO,,)

Art, musique et droit – une retraite oudropienne

3-5 septembre 2023

Château de Goutelas (F)

www.oudropo.com

« A partir de contraintes littéraires, les participants à l’Oudropo,, créent par un travail collaboratif et international (supports : articles de codes, décisions de justice, lois) du droit potentiel et pensent les transformations et les trajectoires juridiques à venir. Ils contribuent, dans une co-construction, par une approche créative et prospective du droit, à éveiller les consciences des juristes sur des concepts juridiques émergents, par l’interaction avec d’autres champs disciplinaires comme les neurosciences (les émotions), les arts (la littérature, la peinture, la musique), le numérique (l’intelligence artificielle), etc. »

Dimanche 03.09.2023

15 h 56

17 h- 17 h 30

Gare Lyon Part-Dieu puis Bus Saint-Etienne Montbrizon/ lieu de présentation, portrait Belgo-chinois quelle notion juridique vous seriez, mot clef, objet sonore, si vous étiez une notion musicale ? si vous étiez une couleur ? la cuisson d’un oeuf.

Découverte du Château, trouver un lieu qui évoque le droit, déambulation (en faisant du bruit avec l’objet sonore) pour trouver des objets juridiques et des mots communs du droit et de la musique, boussole des vents contraires (même si cette sculpture n’existe plus sur place) 4 groupes est ouest nord sud point de rdv.

Château 0477973542
19h30 Dîner de bienvenue

Contrainte musicale, initiation directe musique et droit, exercices vocaux

Livrer leur compréhension musicale de ce qu’ils ont perçu, programme comme une partition avec des voix qui se répondent, différents instruments dont le droit

Pianos dans la salle en U

1240 cc en musique

À la chaîne pour que çà devienne fluide pour la comprendre, puis variante de rythme sauté un mot

Château oucuipo faire du bruit en mangeant

2minutes d’un repas sonore, bruiter ce que l’on fait (pour se découvrir autrement, assumer de faire du bruit)

Lundi 04.09.2023

Dès 07h00 Petit-déjeuner id
09 H-09h30 Accueil id.
09h30-09h45 Présentation du programme Chacun.e
09h45-10h45 Atelier I

Château, droit, corps et voix

 

Chauffe corps muscle voix improvisation échauffement collectif, balles imaginaires

Deux groupes sur deux lignes, contraintes vocales (être dans les aigües, les graves, les groupes se traversent, passage de contrainte)

Patricia (tennis, tunnel 15 binômes) et Valérie-Laure ; phrase avec du sens notamment juridique (titre d’une recherche en cours) = semences

Regards en silence intention juridique ?

Resp : Valérie-Laure, Nathalie, Patricia, Franck
10h45-11h00 OuDroPause
11h00-12h30 Atelier I

Notion de boussole des vents contraires : ajustements permanents, qu’est-ce qu’un balancier et une orientation directionnelle ? pousser par quelqu’un, vents contraires en son, influences, graduellement, degré de consignes, changement de direction, contrainte peut être un son ; mouvement à quatre collés par les épaules

Resp : Valérie-Laure, Nathalie, Patricia, Franck
12h30-14h00 Repas au château Oucuipo
14h00-16h00 Atelier II écriture parallèle ou collective

–        Conte juridique à partir de 4 livres de M Delmas Marty  mise en scène,

–        Petit atelier poésie juridique : scopuluche, hapaluche

Resp: Gaële/Alicia/Michel/Odile/Pierre-Yves, Patricia

Resp : Emmanuel, Guillaume, Franck

16h00-16h30 OuDroPause Oukiballe vingt mouvements puis sport collectif deux équipes l’une pour les mégabassines qui permutent MOGOBO l’autre contre qui permute l’inverse soit GOBOMO, finale en une contre une
16h 40-19 h 30 Atelier II construction jouer le conte par une autre personne

Jouer une poésie par une autre personne mise en musique

Gaële Alicia Michel Odile et tous les autres
19h00-21h15 Diner au château Apéro zoom en présentiel

Piano improvision

21h30 Soirée improvisée dans le noir piano et danse Suite piano impro Caroline, Franck, Patricia, Alicia et d’autres ; danse dans le noir sur ces improvisations Valérie-Laure avec Michel puis Alexandre ; Franck et Patricia

Mardi 05.09.2023

Dès 07h00 Petit-déjeuner
08h30 Rendez-vous participant.e.s
8 h 45-11h30 Atelier III

Production d’images et droit ; comparaison émotion et IA ; peinture acrylique ; interprétation des peintures exprimant des principes juridiques

Dilara, Alicia,
11h30-11h45 pause
11h45-13h atelier création d’image juridique avec IA, les affects du Shogotth, mime les émotions mieux que les humains, produire de l’image  émotion suscitée par IA par article de la constitution puis musique générée, tidal cycles Resp : Guillaume
12h30-14h00  Déjeuner silence Oucuipo,  zoom en présentiel pour s’installer puis changer de place
14h01-16h Atelier IV

–        Musique/chant à partir des contes juridiques et des poésies juridiques

–        Approche mélodique, trouver un air pour accompagner le texte

–        Approche rythmique pour mettre en valeur en texte

–        Mixer les deux

–        Remplacer le texte par un danse bruitée,

–        debriefing

Resp :  Patricia, Franck, Valérie-Laure
16h30

Dans le bus retour

Postambule

–        Retour d’expérience (peinture à creuser notamment) et projet, ce qu’il faudrait ajouter (déambulations, lougaroudropo, des pauses etc.)

Resp : Alicia, Emmanuel

atelier d’écriture juridique

Contes juridiques

Fable à partir de l’ouvrage

La refondation des pouvoirs  (M. Delmas-Marty, Seuil, 2009)

 

A oula oulaaa !

A oula oulaaa !

(Alfred entre et parle, tonalité puissante, le public reprend,

tandis que Marvin et Nathalie arrivent sur la scène par des entrées différentes).

Faable  (Gaële)

Silence

 

 Sur terre, comme au ciel et dans les airs

cohabitaient, à l’origine, 3 espèces animales. (Alfred parle)

 

Un banc de thon parlant, nageant et légiférant en vase clos

Un lion décidant et exécutant seul tout en se reposant à l’ombre

Et une colombe appliquant les orientations de la mer et les décisions de la terre

(Marvin parle, mimes de Marvin et Nathalie)

 

 

Un jour,  le surgissement d’une comète

Bouleversa cet équilibre précaire.

(Alfred parle, mimes de Marvin et Nathalie)

 

 

Le banc de thon se désarticule

Le lion perd sa crinière

La colombe, en perte de repères se mue en aigle

(Nathalie parle, mimes de Marvin et Nathalie)

 

 

Face à ce vide, d’autres espèces surgirent (Paroles d’Alfred + mimes)

 

 

Dans l’océan dérégulé, le requin, gorgé de pièces d’or, devient de plus en plus avide (Marvin parle, mimes de Marvin et Nathalie)

Le lion, tout penaud, demande au MERL. d’assister l’aigle (Nathalie parle, mimes de Marvin et Nathalie)

Accompagnement ou piaillement, il n’en sortit rien de grand (Alfred parle)

La meute désobéissante décida qu’il était désormais temps

de refonder les pouvoirs…!

(Alfred, Marvin et Nathalie parlent – tonalité inquiétante –

en avançant tous 3 bras dessus, bras dessous)

 

 

 

A oula oulaaa

A oula oulaaa

(Tonalité douce, Alfred)

 

Pour le séminaire Oudropo,, Goutelas, 3-5 sept. 2023

Nathalie Dion, Alfred Ngando, Marvin Hulo

et Gaële Gidrol-Mistral (coaching)

Scopuluche et hapaluche

Mickaël et Caroline

La cote, gardée, assure le maintien du centrionale 

de la perte subie

La rocade produirait les terres des frères

En échange, ils auraient dû septentrer l’incompensation assurément idéale

Les frères, appartenant aux aboutientes idéales, revendiquent la position du septentrecoup en couloirisme

Une telle proximité de cincompensation, assurément idéale, produirait les terres des frères et des frères des propriétaires des frères propriétaires.

Une telle perte subie, à contrecoup et à centrecoup, par les frères à produire les terres à priopriétiers à prioximité.

Cliquer ici pour ajouter votre propre texte