25.- Théorie réaliste de l’interprétation. Théorie analytique.

1.- théorie des sources, la norme nait avec le juge interprète authentique

2.- de l’interprétation, le juge fait ce qu’il veut sauf théorie des contraintes juridique

3.- de l’ordre juridique complet ou non composé de, composé de normes interprétées, tant qu’elles ne le sont pas, pas de normes

4.- distinction de la morale, nette car théorie pure du droit, pas de place pour la morale stricte séparation

5.- critère d’articulation, théorie des contraintes, le juge est soumis à des contraintes de droit (sans être des normes, rapport de force entre des institutions).

6.- essentiellement fondée sur la raison, mais place pour autre chose, car le juge fait ce qu’il veut

7.- distinction sein/sollen, nette, revendiqué pour en faire une science du sollen,

8.- et aussi la définition du droit, ensemble de normes créées par l’interprète authentique dans le cadre de ses contraintes.

Lire Théorie des contrainte

M. Troper, Philosophie du droit, Que sais-je ?

Débat avec Otto Pfsermann

Voir Kelsen, Hart