Grande Inversion : prenant en considération la théorie féministe critique qui veut que le droit contemporain soit patriarcal car fondé sur la loi, des distinctions binaires et des raisonnements logiques, le concept de la Grande Inversion consiste à imaginer un droit qui serait non pas matriarcal mais issu d’une intelligence relationnelle et émotionnelle.

Pour un début de tentative voir un Rodropo,, en cours : Le Cabazor ou la Grande Inversion notamment chapitre 15, 23, 25, 26, 30, 36, 42, 43, 45, 56-58-62, 71, 80, 84 et les sources du Cabazor.